04.06.2019
Le Conseil fédéral prévoit de déléguer entièrement aux cantons le financement des réductions individuelles de primes (RIP). Le Parti socialiste suisse s’y oppose vigoureusement. Les dernières années ont montré que les cantons abusent de leur marge de manœuvre en ce qui concerne les RIP, en les réduisant fortement sur le dos des assuré-e-s, comme l’a démontré l’arrêt historique du Tribunal fédéral contre le canton de Lucerne. Cette situation risque encore de se détériorer avec l’augmentation des primes et des coûts de la santé. Par une interpellation urgente, le Groupe socialiste demande que le Conseil fédéral revoie sa copie, lors de cette session parlementaire encore, afin de corriger le tir le plus vite possible. Continuer
26.04.2019
L'accès au système de santé suisse devient de plus en plus difficile. Le PS veut empêcher que les patient-e-s n'aient à payer encore plus de leur poche les prestations de santé, alors que les sociétés pharmaceutiques engrangent des bénéfices énormes. Le colloque sur la santé du Groupe socialiste aux Chambres fédérales a permis de discuter de la manière de relever les défis posés par le marché des médicaments. Continuer
15.02.2019
Actuellement, les assuré-e-s des régions urbaines paient généralement des primes trop élevées et subventionnent ainsi les primes peu élevées des régions plus périphériques. La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N), dominée par une majorité bourgeoise, veut confirmer cette situation déséquilibrée. Elle prévoit d’adapter la base juridique afin de maintenir les régions de primes dans leur état actuel. Continuer
28.01.2019
Chères et Chers journalistes, Samedi dernier, une décision historique du Tribunal fédéral a été publiée : la plus haute instance judiciaire suisse a statué en faveur du Parti socialiste lucernois et oblige le canton de Lucerne à relever le seuil de revenu donnant droit à des réductions individuel Continuer
28.01.2019
Samedi dernier, une décision historique du Tribunal fédéral a été publiée : la plus haute instance judiciaire suisse a statué en faveur du Parti socialiste lucernois et oblige le canton de Lucerne à relever le seuil de revenu supprimant le droit à des réductions individuelles de primes d’assurance-maladie (subventions cantonales). D’autres cantons, dont Berne, Argovie ou encore le Valais, violent les exigences du Tribunal fédéral. Le PS accorde aux cantons concernés un délai d’un mois pour réexaminer leurs limites en ce qui concerne les réductions individuelles de primes et pour procéder aux ajustements nécessaires. Dans le cas contraire, il intentera une action en justice contre les cantons qui rechigneraient ou tarderaient à appliquer cette décision. Continuer
Le Conseil fédéral a rejeté l’initiative d’allègement des primes du PS et lui oppose un contre-projet inadéquat est une gifle adressée à toutes les personnes assurées et payant des primes. En effet, les préoccupations de l’initiative sont plus que jamais d’actualité. Il appartient maintenant au parlement d’approuver l’initiative ou, ad minima, d’élaborer un contre-projet sérieux et efficace. Continuer

Pages