23.05.2019
Le Conseil fédéral s'oppose à nouveau au congé paternité. Le PS Suisse déplore cette attitude. Ce d’autant plus que le congé de deux semaines exigé par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) est déjà insuffisant. Bien que le PS se félicite de l'intention de la commission de faire un pas dans la bonne direction, il maintient son soutien à l'initiative populaire, plus ambitieuse, pour un congé de quatre semaines. Continuer
21.08.2018
La Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil des États (CSSS-E) exige un congé paternité de deux semaines qui n'affecte pas le congé de maternité existant. Ce faisant, elle soutient un contre-projet à l'initiative populaire pour un congé paternité, qui prévoit un congé de quatre semaines. Le PS Suisse considère la décision de la CSSS-E comme un pas dans la bonne direction, tout en soutenant clairement les exigences de l'initiative. Continuer
05.06.2018
Le Groupe socialiste a apporté tout son soutien à l'initiative populaire de quatre semaines de congé paternité lors de sa réunion d'aujourd'hui. Quatre semaines de congé payé au cours de la première année de vie de l'enfant représenterait une amélioration de bien-être considérable pour la famille. Le Groupe a également discuté de la possibilité d'un contre-projet. Continuer
18.10.2017
Une initiative populaire exige quatre maigres semaines de congé paternité. Mais c’est déjà trop pour la majorité de droite du Conseil fédéral, qui n’a même pas pu se résoudre à un contre-projet. Le PS n’a aucune compréhension pour ce manque de courage. La mise en place d’un congé paternité aurait dû avoir lieu depuis longtemps déjà et est en souffrance, à l’heure où la conciliation supposée entre vie familiale et vie professionnelle devrait être plus que de simples paroles en l’air. Continuer
04.07.2017
Le PS soutient l’initiative populaire, aujourd’hui aboutie, pour un congé paternité de quatre semaines. En comparaison avec d’autres pays européens, la Suisse a un gros retard à rattraper. Pour le PS, le congé paternité de quatre semaines proposé ne constitue qu’une première étape. Son but reste un congé parental étendu, flexible, qui répond aux besoins d’une véritable égalité. Continuer
24.05.2016
Dès aujourd’hui, les signatures en faveur de l’initiative populaire pour un congé paternité de 20 jours peuvent être récoltées. Le PS soutient l’initiative, comme l’a expliqué la conseillère nationale (VD) Rebecca Ruiz : « les jeunes familles souhaitent pouvoir se répartir équitablement la prise en charge et l’accompagnement d’un nouveau membre de la famille. Au final, c’est l’égalité au quotidien. Etant donné que la majorité de droite du parlement a bloqué toute avancée, même minimale en la matière, la population aura la possibilité de corriger le retard pris en matière de congé paternité ». Continuer