Des soins de qualité pour les personnes âgées – pour tous et non pour quelques-uns

Ruth Schmid, présidente du groupe de travail « Santé » et membre du Comité directeur du PS60+ 

La question de la prise en charge des personnes âgées est primordiale. Même si d'autres thèmes politiques sont actuellement au premier plan, il ne faut pas l'oublier. Dans la vie quotidienne, rares sont les personnes qui n'y sont pas confrontées d'une manière ou d'une autre, que ce soit parce qu'elles dépendent personnellement de prestations d'assistance ou parce qu'elles connaissent des personnes concernées dans leur famille ou leur entourage proche.

Le groupe de travail « Santé » du PS60+ tient beaucoup à ce que la résolution « Pour des soins de santé sociaux, globaux, autodéterminés et adaptés à l’âge » contenant les revendications politiques sur le thème des soins et de l’assistance, adoptée lors de la Conférence d'automne en octobre dernier à Neuchâtel, ne soit pas rangée dans un tiroir. C'est pourquoi le groupe de travail continue à se pencher intensivement sur les questions de l'offre, de la qualité et du financement et élabore les bases d'une campagne d'information et de sensibilisation. Actuellement, un document contenant des informations et des fondements sur le thème d'une bonne prise en charge et des conséquences lorsque celle-ci est déficiente ou absente est en cours d'élaboration.

Une bonne prise en charge des soins et de l’assistance doit être assurée de manière individuelle et doit être accessible à tous, indépendamment de leurs moyens financiers. C'est l'objectif politique de la résolution. L'« esprit de Neuchâtel » doit perdurer.

Le groupe de travail « Santé » rendra compte régulièrement de l'état d'avancement du projet dans la « Newsletter ».

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn