Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 29.04.2020
    Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui la perspective d'une aide d'État pour l'industrie aéronautique, qui a été durement touchée par la pandémie de coronavirus. En tant qu'infrastructure importante dans notre pays, l'aviation fournit aujourd'hui des dizaines de milliers d'emplois et joue un rôle significatif dans le tourisme, les exportations et l'attractivité du pays en tant que lieu d'implantation d'entreprises. Toutefois, les aides d'État doivent être coordonnées de toute urgence au niveau international et être liées à des conditions sociales et environnementales strictes. Le PS demande donc que des améliorations soient encore apportées à la proposition du Conseil fédéral. Continuer
  • 23.04.2020
    Suite à l'ouverture de la frontière turco-grecque pour les réfugié-e-s, la situation dans les îles de la mer Égée est devenue particulièrement préoccupante. En raison de la menace du COVID-19 et au regard de sa riche tradition humanitaire, la Suisse ne peut pas rester les bras croisés devant cette tragédie humaine. Grâce aux efforts de la délégation socialiste, la Commission des institutions publiques du Conseil national (CIP-N) a aujourd’hui chargé le Conseil fédéral de s’engager au niveau européen pour l’amélioration sensible de la situation dans les îles de la mer Égée. La CIP-N demande également que la Suisse mette en place ses propres mécanismes de solidarité. Pour le PS, il est évident que la Suisse doit participer à l’évacuation, coordonnée au niveau européen, du plus grand nombre possible de réfugié-e-s, ainsi que leur garantir une procédure d'asile correcte dans notre pays. Continuer
  • 22.04.2020
    Avec sa stratégie en trois étapes pour assouplir les mesures de confinement en Suisse, le Conseil fédéral agit avec prudence. Il serait fatal de mettre en péril l’endiguement de la pandémie, soigneusement initié, par des mesures d’ouverture hâtives et risquer ainsi une deuxième vague d’infection par le coronavirus. Les décisions d’ouverture ne doivent pas être politiquement motivées, mais doivent relever de la responsabilité des autorités compétentes et des experts. Continuer
  • 21.04.2020
    Un virus ignore les frontières nationales. Et pourtant, la crise du COVID-19 met dramatiquement en exergue les inégalités mondiales actuelles. Les pays pauvres, dont les systèmes de santé sont peu développés, sont particulièrement exposés à la pandémie. Une réponse coordonnée et solidaire des pays riches comme la Suisse est donc d’une impérieuse nécessité. La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a pris plusieurs décisions en réponse aux propositions du PS, et nous nous en réjouissons. Continuer
  • 17.04.2020
    La crise de coronavirus a bouleversé tant notre coexistence sociale que l’économie. La Suisse est confrontée à d’immenses défis en matière de santé, d’économie et de politique sociale. Dans un document stratégique présenté aujourd’hui, le PS Suisse demande des mesures concrètes de politique économique et sociale. L’objectif est de sauver des vies, de protéger des emplois et de créer un avenir meilleur. Les coûts de la crise ne doivent pas être répercutés sur les groupes à faibles et moyens revenus. A contrario, la solidarité et l’égalité des chances sont nécessaires. Personne ne doit être laissé pour compte. La santé de la population doit toujours être la première priorité. Continuer
  • 08.04.2020
    L’industrie aéronautique suisse est une infrastructure clé de notre pays — que ce soit au vu des dizaines de milliers d’emplois qu’elle garantit actuellement, du tourisme, de l’industrie d’exportation ou de l’attractivité du pays en tant que site économique. Il est vrai qu’elle opère dans un secteur où les risques mondiaux doivent être pris en compte dans les marges bénéficiaires et qui doit s’adapter radicalement au changement climatique. Toutefois, comme l’impact de la pandémie de Corona n’était que peu prévisible et qu’il frappe de manière particulièrement dure ce secteur, une aide à l’aviation se justifie. Pour le PS Suisse, cependant, il est impératif que l’aide soit coordonnée au niveau international et liée à des conditions strictes dans les domaines social et environnemental. Continuer
  • 08.04.2020
    Au cours des dernières semaines, le Conseil fédéral a présenté des mesures rapides et non bureaucratiques pour amortir efficacement les conséquences économiques et sociales de la pandémie de COVID-19. Un programme de crédit et la réduction de l’horaire de travail (chômage partiel – RHT) aident à garantir les emplois et les revenus. Il faut saluer la récente extension de la RHT aux employé-e-s travaillant sur appel. Mais trop de personnes passent encore entre les mailles du filet. Bien qu’un tiers des travailleurs/euses en Suisse soient en RHT, les chiffres du chômage traditionnel augmentent de façon spectaculaire. Le PS Suisse appelle donc le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) à tenir enfin ses promesses et à combler rapidement les lacunes du paquet de mesures proposé. Continuer
  • 03.04.2020
    Le Conseil fédéral n’a malheureusement pas abordé aujourd’hui la question d’un plan d’aide pour la prise en charge d’enfants dans le cadre extrafamilial. Il manque ainsi une chance d’améliorer rapidement et sans bureaucratie superflue la situation fâcheuse des crèches et des parents en ce temps de crise du coronavirus. Les Femmes* socialistes suisses regrettent vivement cette décision. Continuer
  • 01.04.2020
    La crise actuelle du coronavirus souligne la fragilité de notre ordre social et économique. Non seulement les femmes sont mal payées dans le domaine de la santé et dans d’autres métiers d’importance systémique, mais la garde des enfants est également une tâche qui leur incombe largement. Les Femmes* socialistes suisses demandent donc la mise en place d’un « plan d’action pour la garde des enfants », pertinent autant en situation de crise du coronavirus qu’après. Continuer
  • 01.04.2020
    D’innombrables travailleuses et travailleurs indépendants, dont les entreprises n’ont pas été fermées sur ordre du Conseil fédéral, sont aux prises avec des problèmes existentiels dans le cadre de la crise du coronavirus. Bien qu’ils et elles soient toujours autorisés à travailler, leur chiffre d’affaires a chuté massivement, ils ne reçoivent pratiquement plus aucune commande ou ne sont pas en mesure de respecter les règles d’hygiène dans leur pratique et sont donc contraints de suspendre leurs activités. Il ne doit pas y avoir de lacunes dans l’aide fournie : toutes les options disponibles doivent être exploitées pour garantir des revenus et des emplois, y compris pour les travailleuses et travailleurs indépendants et les travailleurs atypiques. Le PS Suisse se félicite donc de la demande du Conseil fédéral d’examiner l’extension de son paquet d’aides pour faire face aux effets économiques de la crise sur les indépendant-e-s indirectement touchés et appelle maintenant à une action rapide et décisive. Continuer
  • 27.03.2020
    La crise du coronavirus frappe durement les personnes en fuite. Les conditions humanitaires dans lesquelles sont actuellement les réfugié-e-s en Grèce, en particulier dans le camp de Moria, se sont gravement dégradées : le camp doit être évacué immédiatement. La Suisse doit accueillir un grand nombre de ces réfugié-e-s, et exiger la même chose des États de l’Union européenne. De plus, le PS demande que la Suisse s’engage fermement pour une coordination européenne et un soutien financier et logistique en matière de lutte contre le coronavirus dans les camps de réfugié-e-s grecs. Continuer
  • 26.03.2020
    En situation de crise, l’État doit être capable d’agir rapidement. Il est donc juste et compréhensible que le Conseil fédéral dispose actuellement de pouvoirs étendus, sur la base de la Loi sur les épidémies. Néanmoins, le Parlement fédéral doit rapidement redevenir opérationnel afin de garantir la sécurité juridique et protéger la démocratie. La suspension des droits démocratiques ne doit pas durer, même en cas de crise. Le PS Suisse salue donc la décision des bureaux des conseils de convoquer une session extraordinaire. Continuer
  • 24.03.2020
    Répondre efficacement aux effets de la crise liée au coronavirus pose des défis majeurs à la Suisse. Le PS salue les mesures rapides du Conseil fédéral pour une aide rapide et non bureaucratique visant à garantir les emplois et les revenus. De nombreuses personnes sont actuellement engagées dans des activités extraordinaires sur de nombreux fronts, notamment dans le secteur de la santé, soumis à une pression croissante. Le PS exprime ses sincères remerciements à toutes ces personnes pour leur travail remarquable. Dans sa stratégie stratégie à trois piliers, le parti demande des mesures urgentes pour renforcer le secteur de la santé et entend les détailler à présent. Continuer
  • 20.03.2020
    Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui d’un vaste plan d’aide économique pour surmonter les conséquences économiques de la propagation du COVID-19, étendant ainsi les mesures prises initialement. Le PS salue ces mesures tant attendues qui, outre l’extension du chômage partiel, offrent un soutien nécessaire et urgent aux personnes travaillant dans la culture, aux indépendant-e-s, aux personnes employées à temps partiel et aux PME. Elles correspondent également aux exigences formulées par le PS dans son plan à trois piliers. Si nécessaire, le PS attend du Conseil fédéral qu’il étende encore l’aide économique apportée, et qu’il la rende disponible rapidement et sans bureaucratie superflue. La Confédération doit explorer tout l’éventail des possibilités à disposition, afin d’atténuer au mieux les conséquences de la crise du coronavirus, et d’assurer les salaires et les emplois. Continuer
  • 18.03.2020
    Le PS Suisse soutient les mesures ordonnées par les autorités, afin de limiter autant que faire se peut la propagation du virus. Les mesures de politique économique annoncées par le Conseil fédéral vont dans la bonne direction, mais doivent être étendues et mises en œuvre dans les meilleurs délais. Pour le PS, une garantie des salaires et des places de travail doit être la priorité absolue. Les petites entreprises et les indépendant-e-s ne doivent pas être oubliés. Continuer