03.04.2020
Le Conseil fédéral n’a malheureusement pas abordé aujourd’hui la question d’un plan d’aide pour la prise en charge d’enfants dans le cadre extrafamilial. Il manque ainsi une chance d’améliorer rapidement et sans bureaucratie superflue la situation fâcheuse des crèches et des parents en ce temps de crise du coronavirus. Les Femmes* socialistes suisses regrettent vivement cette décision. Continuer
14.01.2020
Le PS Suisse a déposé aujourd’hui le référendum « NON à aux cadeaux fiscaux pour familles aisées ». En collaboration avec d’autres organisations, il a recueilli les signatures requises en deux mois et demi seulement. Avec ce référendum, le PS lutte contre l’augmentation des déductions fiscales pour enfants dans l’impôt fédéral direct. Ce nouveau cadeau fiscal est un scandale, qui entend offrir un rabais de 370 millions de francs pour les ménages les plus aisés. Continuer
19.12.2019
En l’espace de deux mois seulement, le PS, avec l’appui d’autres organisations, a recueilli les signatures nécessaires pour le référendum « NON aux cadeaux fiscaux pour les familles aisées ». Les signatures seront déposées le 14 janvier 2020. La phase de récolte de signatures a clairement démontré que les gens comprennent que cette augmentation des déductions pour enfants sur l’impôt fédéral direct est un cadeau fiscal scandaleux, de 350 millions de francs, pour les personnes aux revenus les plus élevés. Continuer
07.10.2019
La majorité de droite (UDC, PLR et PDC) vend l’augmentation des déductions pour enfant de 6’500 à 10’000 francs comme un soutien aux familles. En réalité, il s’agit purement et simplement d’un cadeau fiscal de 350 millions de francs aux familles ayant de hauts revenus. Car ce ne seraient que celles et ceux qui n’en ont pas besoin qui bénéficieraient de ces déductions sur l’impôt fédéral direct. Dès demain, le PS Suisse récoltera les signatures pour le référendum contre ce cadeau fiscal inutile pour les familles aisées. Continuer
Chères et Chers journalistes, La majorité de droite de l'UDC, du PLR et du PDC a décidé d'augmenter les déductions pour enfants de CHF 6'500 à CHF 10'000. Ce qui est vendu comme un soutien aux familles n’est en fait qu’un cadeau fiscal aux personnes les mieux rémunérées. Continuer
23.05.2019
Le Conseil fédéral s'oppose à nouveau au congé paternité. Le PS Suisse déplore cette attitude. Ce d’autant plus que le congé de deux semaines exigé par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) est déjà insuffisant. Bien que le PS se félicite de l'intention de la commission de faire un pas dans la bonne direction, il maintient son soutien à l'initiative populaire, plus ambitieuse, pour un congé de quatre semaines. Continuer
06.07.2018
La Commission juridique du Conseil national (CAJ-N) a aujourd'hui décidé d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels. Cette décision est attendue depuis longtemps par le PS Suisse qui travaille pour l'égalité des couples de même genre depuis des décennies. Continuer
12.06.2018
Aujourd'hui, le Conseil national a décidé par 103 voix contre 88 de suivre le PS Suisse et d'accepter la prolongation du programme d'impulsion de la Confédération pour les structures d'accueil extrafamilial pour enfants. C'est un rejet clair de la politique d'un Conseil fédéral dominé par une majorité de droite voulant mettre un terme à un programme pourtant couronné de succès. Il est urgent d'élargir les propositions de places d'accueil pour les enfants afin d'améliorer la compatibilité entre vies professionnelle et familiale et réduire, ainsi, la pénurie de travailleurs qualifiés dans le monde du travail. Continuer
05.06.2018
Le Groupe socialiste a apporté tout son soutien à l'initiative populaire de quatre semaines de congé paternité lors de sa réunion d'aujourd'hui. Quatre semaines de congé payé au cours de la première année de vie de l'enfant représenterait une amélioration de bien-être considérable pour la famille. Le Groupe a également discuté de la possibilité d'un contre-projet. Continuer
16.05.2018
Avec la décision de ne pas prolonger le programme d’impulsion pour la création de places d’accueil extra-familial, le Conseil fédéral donne aux familles et à toutes les femmes un véritable coup de poignard dans le dos. Le Conseil fédéral n’est désormais plus crédible dans sa volonté d’encourager la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Continuer

Pages