06.07.2018
La Commission juridique du Conseil national (CAJ-N) a aujourd'hui décidé d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels. Cette décision est attendue depuis longtemps par le PS Suisse qui travaille pour l'égalité des couples de même genre depuis des décennies. Continuer
12.06.2018
Aujourd'hui, le Conseil national a décidé par 103 voix contre 88 de suivre le PS Suisse et d'accepter la prolongation du programme d'impulsion de la Confédération pour les structures d'accueil extrafamilial pour enfants. C'est un rejet clair de la politique d'un Conseil fédéral dominé par une majorité de droite voulant mettre un terme à un programme pourtant couronné de succès. Il est urgent d'élargir les propositions de places d'accueil pour les enfants afin d'améliorer la compatibilité entre vies professionnelle et familiale et réduire, ainsi, la pénurie de travailleurs qualifiés dans le monde du travail. Continuer
05.06.2018
Le Groupe socialiste a apporté tout son soutien à l'initiative populaire de quatre semaines de congé paternité lors de sa réunion d'aujourd'hui. Quatre semaines de congé payé au cours de la première année de vie de l'enfant représenterait une amélioration de bien-être considérable pour la famille. Le Groupe a également discuté de la possibilité d'un contre-projet. Continuer
16.05.2018
Avec la décision de ne pas prolonger le programme d’impulsion pour la création de places d’accueil extra-familial, le Conseil fédéral donne aux familles et à toutes les femmes un véritable coup de poignard dans le dos. Le Conseil fédéral n’est désormais plus crédible dans sa volonté d’encourager la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Continuer
02.02.2018
Aujourd’hui, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) a décidé d’améliorer la compatibilité entre vies familiale et professionnelle à hauteur de 130 millions pour les quatre années à venir. Que la commission reconnaisse de la sorte l’utilité, comme la nécessité, d’un tel crédit d’encouragement est une victoire pour le Parti socialiste : de nombreuses familles se verront ainsi soulagées grâce à ce crédit. Continuer
18.10.2017
Une initiative populaire exige quatre maigres semaines de congé paternité. Mais c’est déjà trop pour la majorité de droite du Conseil fédéral, qui n’a même pas pu se résoudre à un contre-projet. Le PS n’a aucune compréhension pour ce manque de courage. La mise en place d’un congé paternité aurait dû avoir lieu depuis longtemps déjà et est en souffrance, à l’heure où la conciliation supposée entre vie familiale et vie professionnelle devrait être plus que de simples paroles en l’air. Continuer
04.07.2017
Le PS soutient l’initiative populaire, aujourd’hui aboutie, pour un congé paternité de quatre semaines. En comparaison avec d’autres pays européens, la Suisse a un gros retard à rattraper. Pour le PS, le congé paternité de quatre semaines proposé ne constitue qu’une première étape. Son but reste un congé parental étendu, flexible, qui répond aux besoins d’une véritable égalité. Continuer
02.05.2017
Le PS s’engagera aujourd’hui, au Conseil national, en faveur du second paquet de mesures décidé par le Conseil fédéral sur les aides financières en faveur de l’accueil extrafamilial. Celui-ci est attaqué par la droite. L’objectif de ce projet est de soutenir les cantons, afin de faire baisser les coûts à charge des parents pour l’accueil extrafamilial, et de permettre ainsi aux familles d’accéder à une prise en charge abordable, améliorant la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Continuer
29.06.2016
Le PS salue la décision du Conseil fédéral visant à débloquer 100 millions de francs en faveur de l’accueil extra-familial pour enfants. Pour Jean-François Steiert, conseiller national (FR), « la Confédération va enfin de l’avant sur la conciliation entre vies familiale et professionnelle. Nous avons besoin de plus de places à prix abordable en crèche et en UAPE, afin de permettre aux jeunes parents de faciliter leur accès au marché du travail. Continuer
24.05.2016
Dès aujourd’hui, les signatures en faveur de l’initiative populaire pour un congé paternité de 20 jours peuvent être récoltées. Le PS soutient l’initiative, comme l’a expliqué la conseillère nationale (VD) Rebecca Ruiz : « les jeunes familles souhaitent pouvoir se répartir équitablement la prise en charge et l’accompagnement d’un nouveau membre de la famille. Au final, c’est l’égalité au quotidien. Etant donné que la majorité de droite du parlement a bloqué toute avancée, même minimale en la matière, la population aura la possibilité de corriger le retard pris en matière de congé paternité ». Continuer

Pages