Chères et chers représentant-e-s des médias, En 1957, un événement inédit eut lieu dans le village valaisan d’Unterbäch : les femmes sont allées voter  – quatorze ans avant l’introduction du suffrage féminin en Suisse. Continuer
07.03.2021
La population votante a pris sa décision : à l’avenir, une trentaine de femmes en Suisse ne pourront plus porter de niqab en public. Les Femmes* socialistes suisses acceptent bien évidemment cette décision. Cependant, elles regrettent que cette politique purement symbolique ait trouvé une faible majorité. Elle ne résout pas un seul problème réel, mais offense de nombreuses personnes. Continuer
13.02.2021
L’avenir de notre régime de prévoyance vieillesse connaîtra une période décisive en 2021. Le PS exige que chacun-e puisse vivre dignement après une vie de travail. C’est pourquoi il a décidé, lors de son Assemblée des délégué-e-s numérique, de lutter contre toute détérioration de l’AVS et du deuxième pilier. Les délégué-e-s du PS Suisse ont ainsi posé des lignes rouges strictes qui ne doivent en aucun cas être dépassées dans les réformes à venir. Ils ont de plus adopté le papier de position « Sans profits, répondre aux besoins des seniors ! », pour faire face à la crise du coronavirus. Ils ont finalement adopté les recommandations de vote en vue des objets soumis à la population les 7 mars et 13 juin prochains. Continuer
08.02.2021
Les Femmes* socialistes suisses se battent pour un NON féministe à l’initiative anti-burqa. Solidaires avec leurs soeurs musulmanes, elles s’opposent résolument aux milieux islamophobes qui, sous couvert d’égalité, veulent imposer aux femmes* des règles sur leurs tenues vestimentaires. Continuer
01.02.2021
Les Femmes* socialistes lancent aujourd’hui leur campagne « Seul un oui est un oui – changeons l’article 190 ». Elles demandent que la révision du droit pénal sexuel soit repensée en profondeur. Le projet de loi qui a été envoyé pour consultation aujourd’hui est insuffisant et décevant. Toute relation sexuelle non consentie doit être reconnue comme un viol, quels que soient le genre ou le corps de la personne concernée. Continuer
03.11.2020
Toutes les femmes doivent pouvoir disposer de leur corps librement et de manière autonome. Cela s’applique également aux décisions relatives à la maternité. Les interruptions de grossesse doivent être autorisées, en particulier lorsqu’il existe une probabilité importante de déficience grave et irréversible ou de maladie incurable et mortelle du fœtus. Le fait que la Cour constitutionnelle polonaise considère les avortements comme contraires à la Constitution, même dans ces cas précis, est absolument inacceptable et est, à juste titre, condamné par un large mouvement de protestations qui s’étend au-delà des frontières polonaises. Les Femmes* socialistes suisses sont solidaires des femmes en grève ! Continuer
11.06.2020
En vue de l’anniversaire de la Grève féministe du 14 juin 2019, les femmes* membres du Groupe socialiste aux Chambres fédérales appellent à un boycott des rencontres où seuls des hommes* sont invités à s’exprimer. Les élues socialistes ne participeront plus aux rendez-vous d’information où ne prennent part que des hommes*. La crise liée au coronavirus l’a démontré : les femmes* jouent un rôle essentiel lorsqu’il s’agit de reconstruire l’économie et d’établir de nouvelles structures pour notre société. Les femmes* ne doivent plus être réduites au silence. Elles doivent être visibles et être entendues. Continuer
03.07.2019
Le Conseil fédéral fait la sourde oreille face aux revendications de la rue : trois semaines seulement après la grève des femmes, la majorité de droite au Conseil fédéral veut augmenter l'âge de la retraite des femmes à 65 ans. Pourtant, celles-ci gagnent encore et toujours moins que les hommes. Elles ont par conséquent des rentes nettement plus basses. Il est inacceptable que les femmes soient les seules à payer les coûts de la réforme de l'AVS. Puisque les mesures compensatoires prévues sont loin d'être suffisantes, le PS rejette la réforme AVS du Conseil fédéral sous sa forme actuelle. Continuer
19.06.2019
Quelques jours après la grève des femmes, le Conseil des États a fait un pas timide vers une meilleure représentation des femmes dans les organes de direction des entreprises. Dans le cadre de la révision du droit de la société anonyme, le Conseil des États a approuvé l'objectif d’un seuil pour la représentation des genres de 20% au sein des directions des grandes entreprises, proposition de la conseillère fédérale socialiste, Simonetta Sommaruga. Cette décision positive doit être une première mesure suivie de nombreuses autres. Continuer
21.05.2019
Depuis 38 ans, l’égalité entre les genres est gravée dans la Constitution. Néanmoins, la majorité de droite au Parlement a, au cours de la présente législature, rejeté de nombreuses propositions pour plus d’égalité et une lutte efficace contre la discrimination. Le Groupe socialiste aux Chambres fédérales appelle donc à une offensive en matière de politique d’égalité pour la législature 2019-2023 à venir. Dans un papier de position, il présente six revendications concrètes pour faire progresser l’égalité. Continuer

Pages