Vous trouverez ici tous nos communiqués de presse. Vous pouvez les consulter par année de publication ou par mots-clés grâce au moteur de recherche. Une compilation des principaux communiqués sur un sujet donné figure également dans les dossiers thématiques.

  • 25.09.2016
    Plus de 40% des votant-e-s et cinq cantons ont accepté l’initiative AVSplus. Avec ce résultat, le Conseil national doit faire en sorte d’aboutir à une réforme des retraites qui soit équilibrée et donc à même de dégager une majorité. Tous les bourgeois qui ont combattu AVSplus, en argumentant sur la nécessité d’une réforme globale emprunte d’équilibre, doivent maintenant se souvenir de leurs promesses. Une chose est claire : un démantèlement complet, avec augmentation de l’âge de la retraite à 67 ans et baisses de prestations dans les rentes, sera balayé par le peuple. Continuer
  • 22.09.2016
    La majorité de droite au parlement politise contre la majorité de la population. Aujourd’hui, elle a décidé d’octroyer une remise de peine aux entreprises qui accumulent du retard dans le paiement de leurs impôts anticipés. Coûts pour la collectivité : 600 millions. De plus, elle a accepté une motion du PDC pour une impunité générale des fraudeurs fiscaux. Enfin, la réforme de la taxe sur la valeur ajoutée prévue la semaine prochaine risque de creuser un trou d’un milliard supplémentaire. Continuer
  • 21.09.2016
    Depuis le 9 février 2014, le PS défend la position suivante : la mise en œuvre de l’initiative « contre l’immigration de masse » (art. 121a de la Constitution fédérale) ne doit en aucun cas compromettre les accords bilatéraux. Le compromis décidé aujourd’hui par le Conseil national respecte ce principe fondamental, et c’est pour cette raison que le Groupe socialiste l’a soutenu à l’unanimité. Continuer
  • 20.09.2016
    A cinq jours de la votation, le Groupe socialiste appelle, une fois encore, à un OUI déterminé à l’initiative AVSplus. Une hausse des rentes AVS fait défaut depuis plus de 20 ans et serait un signal fort pour la réforme de la prévoyance vieillesse. Le PLR et l’UDC planifient un gigantesque démantèlement social en baissant les rentes et en augmentant l’âge de la retraite à 67 ans. Cette attitude imprudente met clairement en danger l’entier de la réforme « prévoyance vieillesse 2020 ». Continuer
  • 16.09.2016
    Le PS ne soutiendra pas la réforme des prestations complémentaires (PC) présentée par le Conseil fédéral. Pour Liliane Maury Pasquier, conseillère aux Etats (GE), « il s’agit d’un projet de démantèlement, alors que nombre de rentières et de rentiers voient leurs besoins existentiels dépendre des PC ». Les choses sont claires : les coupes proposées dans les PC rendent un renforcement de l’AVS d’autant plus nécessaire. Le soutien à l’initiative AVSplus, le 25 septembre prochain, est d’autant plus important. Continuer
  • 13.09.2016
    Après le Conseil national, c’est au tour du Conseil des Etats de refuser l’entrée en matière sur la formule officielle. Le projet est ainsi définitivement enterré. Celui-ci aurait représenté une petite avancée en matière de transparence dans le marché de l’immobilier, en permettant aux locataires de connaître la hauteur de loyer précédent. Le PLR, l’UDC et une partie du PDC ne veulent même pas entendre parler d’une mini-réforme comme celle-ci. Une fois de plus, la majorité démontre que le virage à droite entrepris depuis les dernières élections ignore allègrement les intérêts de la majorité de la population. Continuer
  • 13.09.2016
    Le Groupe socialiste a confirmé aujourd’hui sa position sur la Prévoyance vieillesse 2020. Le modèle soutenu par le PLR et l’UDC au sein de la Commission du Conseil national n’est rien de moins qu’un démantèlement social. Ni l’augmentation de l’âge de la retraite à 67 ans, ni les réductions de rentes n’ont la moindre chance devant le peuple. Le plenum du Conseil national doit corriger ces erreurs, pour que cette réforme capitale de la prévoyance vieillesse ne se solde pas par un échec. Continuer
  • 12.09.2016
    Le référendum contre la troisième réforme de l’imposition des entreprise touche à sa fin : une large alliance constituée du PS, des Verts, de la JS, des Jeunes Verts, de SolidaritéS, du PST-POP, de l’Union syndicale suisse (USS), d’Unia, du SEV, de Syndicom, du SSP, de l’APC, du SIT, et d’Attac a récolté jusqu’ici (presqu’un mois avant le délai de fin de récolte) plus 60'000 signatures. Une bonne partie de la RIE III n’est pas transparente, voire délibérément opaque, mais une chose est claire : les conséquences financières sont gigantesques. Grâce au référendum, les votant-e-s pourront se prononcer sur cette arnaque faite aux salarié-e-s et à la classe moyenne. Continuer
  • 09.09.2016
    Avec les décès de Lilian Uchtenhagen et Amélia Christinat, la suisse perd deux grandes militantes des droits des femmes. Toutes deux sont des exemples pour l’engagement politique des femmes en Suisse. Continuer
  • 08.09.2016
    La Présidence du PS Suisse a présenté aujourd’hui, au cours d’une conférence de presse, son document de travail sur la santé. Ce dernier est destiné à apporter des réponses concrètes à des problématiques actuelles, telles que l’augmentation des coûts ou l’explosion des primes. Dans le domaine de la politique de la santé en Suisse, la tendance à la concurrence et à la privatisation s’est fortement renforcée. Pourtant le domaine de la santé est un service public. A travers son document de travail sur ce sujet, le PS Suisse tente d’y mettre un peu de clarté en se basant sur une recherche menée par l’économiste Anna Sax. Par une analyse de la situation actuelle, le PS propose aujourd’hui des solutions concrètes. Continuer
  • 03.09.2016
    La Suisse ne doit pas tolérer une situation telle que celle de Como. Elle doit garantir l’application de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés : le droit à déposer une demande d’asile en Suisse et à ce qu’elle soit étudiée de manière sérieuse, est absolument inaliénable. Les nombreux mineurs et les personnes blessées, aujourd’hui bloqués à Como, ont besoin de protection et de prise en charge, tout comme les femmes enceintes et les personnes âgées. Continuer
  • 02.09.2016
    Le compromis adopté aujourd’hui au sein de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N), est un bon compromis pour la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. La seule voie permettant de garantir les accords bilatéraux tout en respectant le résultat du scrutin du 9 février 2014 conduit la Suisse vers une meilleure protection des travailleuses et travailleurs indigènes. Continuer
  • 31.08.2016
    La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) veut, à l’avenir, prolonger de trois ans les contrats d’assurance-maladie pour les modèles d’assurance alternatifs. Cela signifie qu’on ne pourra changer de caisse que tous les trois ans, et que les franchises ne pourront pas être abaissées. Cette régulation, décrite comme un « renforcement de la solidarité », est tout simplement cynique. Continuer
  • 30.08.2016
    La Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) veut renforcer l’influence politique sur la SSR. Durant la séance d’aujourd’hui, elle s’est prononcée pour, qu’à l’avenir, les concessions de la SSR ne soient plus uniquement accordées par le Conseil fédéral, mais également par le parlement. De plus, l’aide financière pour les médias en ligne a été rejetée. Ces décisions prises par la commission empêchent d’adapter la réglementation et les subventions aux médias à la réalité d’aujourd’hui. Continuer
  • 25.08.2016
    Chaque année c’est le même constat : la Suisse est lanterne rouge en matière de transparence en comparaison européenne. Le dernier rapport de l’organe anti-corruption du Conseil de l’Europe (GRECO) arrive, cette année encore, à la conclusion suivante : la Suisse possède un large potentiel d’amélioration dans ce domaine. Ce déficit est, pour un état qui, comme la Suisse, tire grande fierté de sa démocratie directe, très gênant et tout simplement inacceptable. Continuer