Accord-cadre : des éclaircissements sur la protection des salaires sont nécessaires

Conférence de presse en ligne du PS Suisse du 14 octobre 2020

Avec la nomination d’une nouvelle négociatrice en cheffe du dossier européen, le Conseil fédéral donne le signal qu’il souhaite enfin entamer des négociations pour améliorer le projet d’accord-cadre. Le PS insiste depuis deux ans sur le fait que des clarifications doivent être apportées sur les questions ouvertes que sont la protection des salaires, le service public et la citoyenneté européenne. La protection des salaires, qui doit continuer à être garantie, est essentielle à cet égard.

« Le PS continue à soutenir un accord-cadre qui garantit les mesures de protection des salaires en Suisse », déclare Roger Nordmann, conseiller national (VD) et président du Groupe socialiste aux Chambres fédérales. « Il faut se réjouir du fait que le Conseil fédéral prenne enfin ses responsabilités et entame des négociations sérieuses avec Bruxelles afin de clarifier les points en suspens. »

Le PS a déjà souligné l’importance de la protection des salaires dans la lutte contre l’initiative de résiliation de l’UDC. L’intégration européenne et le progrès social sont interdépendants. « L’initiative était une attaque frontale contre nos relations avec l’Europe, mais aussi contre la protection des salaires de la population active en Suisse », poursuit Roger Nordmann. « Avec son « non » retentissant, la population votante a montré qu’elle ne veut pas toucher à la protection des conditions de travail. Le Conseil fédéral doit désormais prendre en compte ce message dans les négociations avec l’UE. »

Interlocuteur-trices sur ce thème

Roger Nordmann

Roger Nordmann

Président du Groupe socialiste

Clément Borgeaud

Clément Borgeaud

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Colin Vollmer

Colin Vollmer

Porte-parole & campagnes Suisse latine

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Animation laden...Animation laden...Animation laden...

Newsfeed