09.09.2020
Un incendie a détruit le camp de Moria à Lesbos. 13'000 personnes y ont tout perdu. La situation humanitaire s’aggrave massivement. Le PS renouvelle donc son appel à l’évacuation immédiate de tout le camp. La Suisse doit accueillir un nombre significatif de réfugié-e-s de Lesbos, et exiger la même chose des États membres de l’Union européenne. Continuer
29.06.2020
Chères représentantes et chers représentants des médias, Le 27 septembre 2020, la population suisse sera appelée à se prononcer sur l'initiative populaire de l’UDC « Pour une immigration modérée (initiative de limitation) ». Continuer
23.04.2020
Suite à l'ouverture de la frontière turco-grecque pour les réfugié-e-s, la situation dans les îles de la mer Égée est devenue particulièrement préoccupante. En raison de la menace du COVID-19 et au regard de sa riche tradition humanitaire, la Suisse ne peut pas rester les bras croisés devant cette tragédie humaine. Grâce aux efforts de la délégation socialiste, la Commission des institutions publiques du Conseil national (CIP-N) a aujourd’hui chargé le Conseil fédéral de s’engager au niveau européen pour l’amélioration sensible de la situation dans les îles de la mer Égée. La CIP-N demande également que la Suisse mette en place ses propres mécanismes de solidarité. Pour le PS, il est évident que la Suisse doit participer à l’évacuation, coordonnée au niveau européen, du plus grand nombre possible de réfugié-e-s, ainsi que leur garantir une procédure d'asile correcte dans notre pays. Continuer
21.04.2020
Un virus ignore les frontières nationales. Et pourtant, la crise du COVID-19 met dramatiquement en exergue les inégalités mondiales actuelles. Les pays pauvres, dont les systèmes de santé sont peu développés, sont particulièrement exposés à la pandémie. Une réponse coordonnée et solidaire des pays riches comme la Suisse est donc d’une impérieuse nécessité. La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a pris plusieurs décisions en réponse aux propositions du PS, et nous nous en réjouissons. Continuer
19.02.2020
A long terme, la Suisse a tout à gagner d’un monde socialement et écologiquement durable en matière de justice, de paix, de sécurité et de prospérité, comme le prévoit l'Agenda 2030 pour le développement durable de l'ONU. Il est dès lors décevant que le message sur la coopération internationale (CI) présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral reflète de plus en plus les intérêts particuliers de la Suisse à court terme au lieu de se concentrer sur la responsabilité globale de la Suisse en tant que gagnante de la globalisation. Continuer
03.12.2019
Dans son accord de libre-échange (ALE) avec la Suisse, la Chine s’engage à respecter les normes internationales et les principes démocratiques. Selon les observations de nombreux États, d’organisations de défense des droits humains et des médias, la Chine viole ces normes de manière flagrante. De graves violations des droits humains ont lieu quotidiennement en Chine. La Suisse doit tirer les conclusions qui s’imposent et c’est pourquoi le Groupe socialiste aux Chambres fédérales demande au Conseil fédéral de suspendre les clauses préférentielles de cet ALE jusqu’à ce que la Chine mette pleinement en œuvre les dispositions convenues. Continuer
14.10.2019
La situation dans le nord de la Syrie se détériore et vire au drame. Après l’invasion des troupes turques mercredi dernier, en violation claire du droit international, les premiers rapports font état de crimes de guerre, de combattants fugitifs du groupuscule « État islamique » et de centaines de morts. Face à cette catastrophe humanitaire, la communauté internationale doit agir rapidement et avec détermination. En tant qu’État dépositaire des Conventions de Genève et hôte du 2e siège d’importance de l’ONU, la Suisse doit prendre une responsabilité toute particulière. Continuer
11.10.2019
Le PS condamne fermement les actes de guerre perpétrés par la Turquie contre la population kurde du nord de la Syrie. La récente agression du gouvernement Erdogan montre l’importance d’une opposition unie en Turquie. C’est pourquoi le PS Suisse encourage depuis des années le dialogue entre les partis d’opposition turcs, et a invité des représentant-e-s de haut rang du Parti républicain du peuple (CHP) et du Parti démocratique des peuples (HDP) à une rencontre au Palais fédéral en septembre dernier. Après cette rencontre semi-publique, il s’est avéré qu’un participant – enregistré en tant que représentant des médias – avait été condamné par le Tribunal pénal fédéral pour « soutien au terrorisme ». Le PS regrette cet incident. S’il avait été au courant des antécédents de la personne en question, il ne l’aurait jamais autorisée à assister à cette rencontre. Continuer
16.09.2019
Le PS ne veut pas que de nouveaux murs soient érigés. Elle propose au contraire de relever les défis de la migration par des mesures ciblées et efficaces de politique sociale. Le PS rejette donc sans contre-projet l’initiative de résiliation de l’UDC. Car celle-ci attaque de front la libre circulation des personnes, nos bonnes relations avec nos voisins européens ou encore les conditions de travail en Suisse et nuit à notre pays. Le PS combattra l’initiative avec fermeté lors du débat au Conseil national et, plus tard, dans les urnes. Continuer
28.08.2019
La destruction délibérée de la forêt tropicale au Brésil montre clairement que le gouvernement brésilien du président populiste de droite, Jair Bolsonaro, ne respecte pas ses obligations environnementales. C'est pourquoi la signature de l'accord de libre-échange avec le bloc Mercosur est actuellement impensable. La Présidence du PS Suisse a donc décidé aujourd'hui de soutenir un référendum contre l'accord si aucune garantie n’est donnée quant à une protection efficace de la forêt tropicale et des travailleurs et travailleuses sur place. Continuer

Pages