03.12.2019
Dans son accord de libre-échange (ALE) avec la Suisse, la Chine s’engage à respecter les normes internationales et les principes démocratiques. Selon les observations de nombreux États, d’organisations de défense des droits humains et des médias, la Chine viole ces normes de manière flagrante. De graves violations des droits humains ont lieu quotidiennement en Chine. La Suisse doit tirer les conclusions qui s’imposent et c’est pourquoi le Groupe socialiste aux Chambres fédérales demande au Conseil fédéral de suspendre les clauses préférentielles de cet ALE jusqu’à ce que la Chine mette pleinement en œuvre les dispositions convenues. Continuer
14.10.2019
La situation dans le nord de la Syrie se détériore et vire au drame. Après l’invasion des troupes turques mercredi dernier, en violation claire du droit international, les premiers rapports font état de crimes de guerre, de combattants fugitifs du groupuscule « État islamique » et de centaines de morts. Face à cette catastrophe humanitaire, la communauté internationale doit agir rapidement et avec détermination. En tant qu’État dépositaire des Conventions de Genève et hôte du 2e siège d’importance de l’ONU, la Suisse doit prendre une responsabilité toute particulière. Continuer
11.10.2019
Le PS condamne fermement les actes de guerre perpétrés par la Turquie contre la population kurde du nord de la Syrie. La récente agression du gouvernement Erdogan montre l’importance d’une opposition unie en Turquie. C’est pourquoi le PS Suisse encourage depuis des années le dialogue entre les partis d’opposition turcs, et a invité des représentant-e-s de haut rang du Parti républicain du peuple (CHP) et du Parti démocratique des peuples (HDP) à une rencontre au Palais fédéral en septembre dernier. Après cette rencontre semi-publique, il s’est avéré qu’un participant – enregistré en tant que représentant des médias – avait été condamné par le Tribunal pénal fédéral pour « soutien au terrorisme ». Le PS regrette cet incident. S’il avait été au courant des antécédents de la personne en question, il ne l’aurait jamais autorisée à assister à cette rencontre. Continuer
16.09.2019
Le PS ne veut pas que de nouveaux murs soient érigés. Elle propose au contraire de relever les défis de la migration par des mesures ciblées et efficaces de politique sociale. Le PS rejette donc sans contre-projet l’initiative de résiliation de l’UDC. Car celle-ci attaque de front la libre circulation des personnes, nos bonnes relations avec nos voisins européens ou encore les conditions de travail en Suisse et nuit à notre pays. Le PS combattra l’initiative avec fermeté lors du débat au Conseil national et, plus tard, dans les urnes. Continuer
28.08.2019
La destruction délibérée de la forêt tropicale au Brésil montre clairement que le gouvernement brésilien du président populiste de droite, Jair Bolsonaro, ne respecte pas ses obligations environnementales. C'est pourquoi la signature de l'accord de libre-échange avec le bloc Mercosur est actuellement impensable. La Présidence du PS Suisse a donc décidé aujourd'hui de soutenir un référendum contre l'accord si aucune garantie n’est donnée quant à une protection efficace de la forêt tropicale et des travailleurs et travailleuses sur place. Continuer
26.08.2019
Alors que l’Amazonie est en feu, la Suisse veut signer l’accord de libre-échange avec les pays du Mercosur. Tant que le gouvernement brésilien, dirigé par le président populiste de droite, Jair Bolsonaro, ne remplit pas ses obligations de protection de l’environnement et ne protège pas mieux la forêt tropicale, le PS ne soutiendra pas cet accord. Continuer
16.08.2019
Les deux navires de sauvetage « Open Arms » et « Ocean Viking », transportant plus de 500 migrant-e-s, sont toujours à la recherche d’un port de débarquement en Méditerranée. Le Comité directeur du PS Suisse demande au Département fédéral de justice et police (DFJP) d’accueillir immédiatement, et sans trop de bureaucratie, toutes et tous les réfugié-e-s à bord des deux navires. En tant que partie de l’Europe, la Suisse partage la responsabilité d’un traitement humaniste des réfugié-e-s, et devrait, dès à présent, rejoindre les pays qui se répartissent l’accueil des migrant-e-s recueillis en Méditerranée. Continuer
16.08.2019
Les défis de la migration, et en particulier la libre circulation des personnes, ne peuvent être relevés par une politique consistant à construire des murs. Le PS se félicite donc de la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) visant à rejeter, sans contre-projet, l’initiative de résiliation de l’UDC. Limiter l’immigration au niveau constitutionnel reviendrait à revenir en arrière et isoler la population suisse en matière de politique migratoire. Continuer
20.06.2019
Le PS se félicite de la décision du Conseil national visant à charger le Conseil fédéral de mener de nouvelles négociations avec l’Union européenne (UE) ou de prendre d’autres mesures appropriées pour améliorer l’accord institutionnel avec l’UE. Ce sont en particulier les mesures d’accompagnement pour protéger les salaires et les conditions de travail en Suisse qui doivent être garanties et renforcées. Le PS maintient sa position de principe en faveur de la conclusion d’un accord-cadre. Continuer
07.06.2019
Le PS, tout comme le Conseil fédéral, soutient la ratification d'un accord-cadre avec l'UE et la lutte déterminée contre l'initiative de limitation de l'UDC. Le PS partage également l'avis du Conseil fédéral selon lequel trop de questions sont encore en suspens pour signer cet accord. Des améliorations sont particulièrement nécessaires dans le domaine de la protection des salaires. Les mesures d'accompagnement qui protègent les salaires et les conditions de travail en Suisse doivent être garanties et renforcées. Cela nécessite la participation des partenaires sociaux, en particulier des syndicats. Continuer

Pages