04.11.2016
La répression en Turquie a franchi un nouveau triste cap, avec l’arrestation des deux dirigeants du HDP, Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdağ. L’arrestation de politiciens en vue de l’opposition, et d’un cinquième de leur Groupe, est une atteinte grave aux droits parlementaires. Le PS exige que Demirtas et Yüksekdağ, ainsi que les autres politicien-ne-s concernés soient immédiatement relâchés. Continuer
26.10.2016
La mise en œuvre de l’article 121a de la Constitution fédérale doit être sous toit pour la fin de la session d’hiver, afin que la participation de la Suisse au programme de recherches Horizon 2020 puisse se poursuivre. Le PS a déjà annoncé sa compréhension pour la procédure du Conseil fédéral, passant par un contre-projet à l’initiative RASA, dont le contenu permet de laisser encore toutes les options ouvertes. Continuer
21.09.2016
Depuis le 9 février 2014, le PS défend la position suivante : la mise en œuvre de l’initiative « contre l’immigration de masse » (art. 121a de la Constitution fédérale) ne doit en aucun cas compromettre les accords bilatéraux. Le compromis décidé aujourd’hui par le Conseil national respecte ce principe fondamental, et c’est pour cette raison que le Groupe socialiste l’a soutenu à l’unanimité. Continuer
03.09.2016
La Suisse ne doit pas tolérer une situation telle que celle de Como. Elle doit garantir l’application de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés : le droit à déposer une demande d’asile en Suisse et à ce qu’elle soit étudiée de manière sérieuse, est absolument inaliénable. Les nombreux mineurs et les personnes blessées, aujourd’hui bloqués à Como, ont besoin de protection et de prise en charge, tout comme les femmes enceintes et les personnes âgées. Continuer
28.07.2016
La situation politique en Turquie s’aggrave de jour en jour. Le gouvernement turc ignore les principes démocratiques et transforme progressivement son pays en un Etat autocratique. Le PS condamne fermement la restriction de la liberté et les violations des droits humains en Turquie, et demande au gouvernement Erdogan de mettre fin à cette dangereuse évolution. De son côté, la Suisse doit rester active, mettre à profit ses relations diplomatiques, et agir en tant que médiatrice. En revanche, nos autorités ne peuvent pas tolérer que la Turquie fasse pression sur les opposants au gouvernement en Suisse, mettant ainsi en danger la paix intérieure. Continuer
24.06.2016
La Suisse pourrait connaître un effondrement économique suite au Brexit, si le franc suisse devait à nouveau être fortement sollicité comme valeur refuge et donc, être surévalué de manière durable. L’instabilité de la livre pousse la BNS à intervenir de manière massive, afin de maintenir un cours acceptable pour le franc suisse. Etant donné que des milliers d’emplois dépendent directement d’un cours stable du franc, le PS renouvelle sa demande de réintroduire un taux-plancher, orienté vers un panier de monnaies. Continuer
24.06.2016
Le retrait britannique de l’Union européenne met en péril la stabilité, la sécurité et le bien-être du continent dans son ensemble, et donc de la Suisse également. Dans le cadre des relations entre la Suisse et l’Europe, le Brexit signifie qu’une solution de négociation s’éloigne à grandes enjambées. La Suisse doit donc agir rapidement et corriger la Constitution, afin de sauver les accords bilatéraux. Continuer
02.06.2016
Les défis globaux nécessitent un renforcement et non un démantèlement de la coopération internationale. Le PS regrette donc que la Suisse reste en deçà de ses possibilités et de ses engagements en matière d’aide au développement. Au Conseil national, le PS est tout de même parvenu à éviter les coupes massives demandées par la droite et à stabiliser les investissements pour la coopération internationale à 0,48% du PIB pour les quatre prochaines années. Continuer
19.05.2016
Concernant la très actuelle question de la migration, les égoïsmes nationaux mènent à une impasse. Seule une solution européenne commune est acceptable et satisfaisante pour les personnes fuyant la guerre et la violence. C’est pour cette raison que le PS soutien l’engagement de sa conseillère fédérale Simonetta Sommaruga en faveur d’une coopération et d’une coordination accrues au sein de l’Europe. Le PS Suisse organise donc, en partenariat avec le Parti socialiste européen, une conférence internationale sur la politique migratoire, ce samedi à Berne. Continuer
27.04.2016
Les «Panama papers» ont montré que la Suisse a encore du chemin à faire en matière de propreté de sa place financière. Il ne suffit pas de pointer du doigt les places financières offshore ou les professionnels de l’évasion fiscale. La Suisse doit aider à assécher le bourbier des places financières offshore tout en continuant de s’occuper de la sienne. Continuer

Pages