27.05.2020
Le PS Suisse se réjouit de l’assouplissement des mesures liées à la crise du coronavirus, annoncé aujourd’hui par le Conseil fédéral. À juste titre, le peuple suisse doit jouir à nouveau de plus de libertés. Dans cette nouvelle phase, le traçage de proximité et le respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène sont essentiels pour limiter la propagation du virus. Le PS Suisse appelle la population à faire preuve de solidarité au travers de la nouvelle application SwissCovid afin de minimiser le risque d’une nouvelle flambée de pandémie. Continuer
20.05.2020
La crise du coronavirus frappe durement de trop nombreuses personnes en Suisse. Le risque de voir le pouvoir d’achat diminuer est très important, sans parler des coûts de la crise et de leur potentiel report sur les personnes déjà les plus directement touchées. Dans ce contexte, le fait que le Conseil fédéral rejette l’initiative d’allègement des primes du PS et lui oppose un contre-projet inadéquat est une gifle adressée à toutes les personnes assurées et payant des primes. En effet, les préoccupations de l’initiative sont plus que jamais d’actualité. Il appartient maintenant au parlement d’approuver l’initiative ou, ad minima, d’élaborer un contre-projet sérieux et efficace. Continuer
02.05.2020
La crise du coronavirus pose d’énormes défis aux entreprises, à la politique et à la société dans le monde entier. Lors de sa réunion du jour, le Groupe socialiste aux Chambres fédérales a discuté de la manière dont il fallait procéder pour sortir de la crise et a souligné l’importance des mesures visant à garantir les salaires et les emplois. En ce qui concerne Swiss, le Groupe socialiste pose des conditions claires en matière de politique sociale et climatique. Enfin, le Groupe socialiste en appelle à la démission du procureur général de la Confédération, Michael Lauber. Continuer
22.04.2020
Avec sa stratégie en trois étapes pour assouplir les mesures de confinement en Suisse, le Conseil fédéral agit avec prudence. Il serait fatal de mettre en péril l’endiguement de la pandémie, soigneusement initié, par des mesures d’ouverture hâtives et risquer ainsi une deuxième vague d’infection par le coronavirus. Les décisions d’ouverture ne doivent pas être politiquement motivées, mais doivent relever de la responsabilité des autorités compétentes et des experts. Continuer
24.03.2020
Répondre efficacement aux effets de la crise liée au coronavirus pose des défis majeurs à la Suisse. Le PS salue les mesures rapides du Conseil fédéral pour une aide rapide et non bureaucratique visant à garantir les emplois et les revenus. De nombreuses personnes sont actuellement engagées dans des activités extraordinaires sur de nombreux fronts, notamment dans le secteur de la santé, soumis à une pression croissante. Le PS exprime ses sincères remerciements à toutes ces personnes pour leur travail remarquable. Dans sa stratégie stratégie à trois piliers, le parti demande des mesures urgentes pour renforcer le secteur de la santé et entend les détailler à présent. Continuer
12.03.2020
La crise liée à la propagation du Covid-19 s’aggrave en Suisse, tant au niveau sanitaire qu’économique. Les premières suggestions formulées par le PS Suisse, la semaine dernière, pour gérer au mieux cette situation exceptionnelle s’avèrent adéquates. Désormais, le PS propose une stratégie à trois piliers afin de répondre de manière ciblée aux défis économiques et sanitaires à venir. Continuer
27.02.2020
La Chancellerie fédérale a communiqué aujourd’hui sur l’aboutissement de l’initiative d’allégement des primes : cela représente un nouvel espoir pour les assuré-e-s aux faibles et moyens revenus. Le PS se réjouit que la population puisse maintenant se prononcer sur une limitation des primes d’assurance-maladie à 10% du revenu disponible de tout ménage et personne seule. Continuer
23.01.2020
Le poids des primes d’assurance-maladie pèse sur les épaules de trop nombreuses personnes en Suisse. En comparaison avec les salaires et les rentes, les primes ont explosé au cours des 20 dernières années. Grâce à l’initiative pour l’allègement des primes, le PS exige qu’aucun ménage ou personne seule ne paie plus de 10 % de son revenu disponible pour les primes d’assurance-maladie. Cette demande a été largement soutenue par la population : 118 000 signatures ont ainsi été récoltées en seulement 10 mois. Continuer
Chères et chers journalistes, Au cours des 20 dernières années, les primes d’assurance-maladie ont explosé en comparaison aux salaires et aux rentes. Pour de nombreux assuré-e-s ayant des revenus faibles ou moyens, le seuil de la douleur est atteint depuis trop longtemps. Continuer
28.12.2019
En seulement 10 mois, le PS a recueilli 117’000 signatures pour son initiative d'allègement des primes. Elle sera déposée le 23 janvier 2020. Aucun ménage ne devrait dépenser plus de 10 % de son revenu disponible pour les primes d’assurance-maladie – ce principe simple semble être une évidence pour les citoyen-ne-s. Et ce n’est pas étonnant : au cours des 20 dernières années, les primes ont explosé alors que les salaires n’ont que faiblement augmenté. Continuer

Pages