22.08.2019
Guidé par une vision économique dépassée, le PLR a présenté un papier de position économique qui met l'accent uniquement sur les intérêts des sociétés et des détenteurs de capital. Le document décrit une Suisse nationaliste et égocentrique, censée se lancer dans la course mondiale aux avantages concurrentiels grâce à la déréglementation, la libéralisation et le dumping fiscal. Le PLR ne dit pas un mot sur une économie qui tiendrait compte de la cohésion sociale, de l'environnement et des droits humains. Quel dommage : une véritable politique économique « tournée vers l'avenir » doit être une politique économique « responsable », au bénéfice de toutes et tous. Continuer
16.08.2019
Les défis de la migration, et en particulier la libre circulation des personnes, ne peuvent être relevés par une politique consistant à construire des murs. Le PS se félicite donc de la décision de la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) visant à rejeter, sans contre-projet, l’initiative de résiliation de l’UDC. Limiter l’immigration au niveau constitutionnel reviendrait à revenir en arrière et isoler la population suisse en matière de politique migratoire. Continuer
Chers représentants, chères représentantes des médias, La législature qui est sur le point de s’achever est une législature perdue, façonnée par les partis bourgeois de droite, qui exercent la loi du plus fort. Continuer
26.06.2019
Le PS se félicite de l'intention du Conseil fédéral d'améliorer la sécurité sociale des chômeuses et chômeurs âgés et des personnes arrivées en fin de droit, en leur offrant des prestations transitoires et des mesures supplémentaires d'intégration. Les personnes qui ont travaillé toute leur existence ont le droit de voir leur vie professionnelle reconnue. Même en période d'évolution technologique rapide, les travailleuses/eurs âgés ne doivent pas courir le risque de se retrouver à l'aide sociale parce que leurs qualifications ne répondent plus aux exigences du marché du travail. Continuer
20.06.2019
Le PS se félicite de la décision du Conseil national visant à charger le Conseil fédéral de mener de nouvelles négociations avec l’Union européenne (UE) ou de prendre d’autres mesures appropriées pour améliorer l’accord institutionnel avec l’UE. Ce sont en particulier les mesures d’accompagnement pour protéger les salaires et les conditions de travail en Suisse qui doivent être garanties et renforcées. Le PS maintient sa position de principe en faveur de la conclusion d’un accord-cadre. Continuer
19.06.2019
Quelques jours après la grève des femmes, le Conseil des États a fait un pas timide vers une meilleure représentation des femmes dans les organes de direction des entreprises. Dans le cadre de la révision du droit de la société anonyme, le Conseil des États a approuvé l'objectif d’un seuil pour la représentation des genres de 20% au sein des directions des grandes entreprises, proposition de la conseillère fédérale socialiste, Simonetta Sommaruga. Cette décision positive doit être une première mesure suivie de nombreuses autres. Continuer
17.06.2019
Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes sont descendues dans les rues et sur les places de toute la Suisse. Leur message était clair : il est temps que les choses changent ! Cette mobilisation sans précédent confirme le message cohérent porté par le PS depuis ces dernières décennies et l’encourage à poursuivre dans sa politique d’égalité. En parallèle, il est essentiel d’adopter des objectifs ambitieux pour l’avenir. Pour réaliser enfin l’égalité entre femmes et hommes, une réduction du temps de travail et une redistribution du travail rémunéré et non rémunéré sont des conditions sine qua non. Continuer
15.05.2019
Selon le Conseil fédéral, les chômeurs et chômeuses âgés en fin de droit, n'ayant pas encore droit à une rente AVS, devraient recevoir une rente-pont. Le PS suisse se félicite que le gouvernement prenne des mesures pour protéger enfin les travailleurs/euses âgés, afin de contrer « l'initiative de limitation » de l’UDC et d’atténuer ainsi l’impact social de la libre circulation des personnes. Toutefois, de nombreuses femmes, et en particulier les travailleuses à temps partiel, risquent de ne pas pouvoir prétendre à une rente-pont, en raison des revenus minimums proposés par le Conseil fédéral. Le PS appelle donc à de nouvelles mesures, détaillées dans son papier de position « Emploi et formation pour toutes et tous ». Continuer
29.04.2019
Toutes les personnes en Suisse devraient avoir la possibilité d’intégrer (ou réintégrer) le monde du travail et d'obtenir un emploi rémunéré et décent. Les derniers chiffres fédéraux en matière d'asile démontrent que les mesures d'intégration renforcées portent leurs fruits, en particulier pour les immigré-e-s : le taux d'emploi des réfugié-e-s reconnu-e-s et des personnes admises provisoirement a considérablement augmenté. Continuer
18.04.2019
Le Parti socialiste suisse a suivi de près les récents débats sur la rémunération des dirigeant-e-s des CFF. Comme vous le savez, les élu-e-s socialistes sous la coupole ont déjà déposé plusieurs propositions sur cette question. Le PS Suisse soutient naturellement aussi les efforts du Conseil fédéral en la matière : l’année dernière, ce dernier a annoncé qu’il attendait des conseils d’administration des différentes sociétés anonymes de la Confédération – parmi lesquelles figurent les CFF – qu’ils réduisent la rémunération des organes de direction. Dans son communiqué de presse du 22 mars dernier, le gouvernement a réitéré cette attente. Continuer

Pages